Mobiclic : Un commun numérique pour la gestion des données de stationnement

Mobiclic est un des communs numériques en mobilité développé par La Fabrique des Mobilités Québec. C'est une application, reposant sur un code open source, qui permet de prendre des photos géolocalisées de panneaux de stationnement et ainsi permettre la mise à jour des données par les autorités responsables.

Pour l'instant, l'application n'a été testée que sur Montréal (en particulier dans l'arrondissement Rosemont Petite Patrie).

Ces expérimentations font partie des initiatives promouvant des solutions innovantes pour le stationnement urbain dans le cadre du Défi des villes intelligentes de Montréal (également appelé "Montréal en Commun").

Ces travaux s'intègrent notamment dans la volonté d'améliorer le système de répertoire de la signalisation par les arrondissements de Montréal (système SIGNALEC).

Hypothèse et objectifs

Afin de tester la fiabilité des données ouvertes de stationnement, La Fabrique des Mobilités a développé Mobiclic en partenariat avec le Conseil régional de l'environnement de Montréal dans le cadre des travaux sur le Pôle de données ouvertes en mobilité.

Avancement et défis rencontrés

Notre démarche se voulant toujours incrémentale et expérimentale, nous avons démarré nos tests dans l'arrondissement Rosemont-Petite-Patrie afin d'en tirer nos premiers apprentissages fin 2021. L'utilisation d'une première version de Mobiclic a permis à l'arrondissement de gérer les problèmes liés aux panneaux de signalisation sur son territoire.

Au-delà des défis technologiques inhérents au développement d'une application (en particulier lorsqu'elle doit répondre à plusieurs enjeux simultanés), La Fabrique des Mobilités Québec a fait face à un problème de taille : le retrait de Jalon du projet Montréal en Commun. En effet, cette organisme faisait partie des partenaires impliqués dans le développement de l'application.

Le travail de conceptualisation d’une API citoyenne pour la bordure de rue ainsi que des premiers tests en interne de Mobiclic ont suscité un intérêt marqué des acteurs collaborant sur ces projets, ce qui pourrait aboutir à un portage possible du projet par les partenaires. Les avancées du projet sont également régulièrement mises à jour sur GitHub.

Expérimentation initiale

Le premier objectif était d'arriver à valider la fiabilité des données ouvertes liées au stationnement grâce à la base de données générée par l'application, optimisant ainsi les processus de validation et mise à jour de la base de données opérée par différents arrondissements de Montréal.

Cette expérimentation de la Fabrique des Mobilités encourageait les résidents de Montréal (arrondissement Rosemont Petite Patrie) à prendre des photos géolocalisées des panneaux de signalisation sur l’ensemble de l'île à partir du mois de décembre 2021.

Ces données, une fois analysées ont permis à la Fabrique des Mobilités et ses partenaires, de penser une meilleure gestion de la bordure de rue, de prototyper des solutions potentielles en planification de stationnement et de penser l'amélioration de l’information pour les citoyen.ne.s (notamment simplifier la compréhension des autorisations de stationnement).

Contribution citoyenne - besoins d'informations et visualisations à propos de la bordure de rue (Foires des Possibles 2023)

En septembre 2023, La Fabrique des Mobilités a participé aux deux Foires des Possibles organisées par Solon. A cette occasion, nous avons proposé une activité aux citoyen.ne.s participant.e.s concernant leurs besoins d'information à propos de la bordure de rue.

Nous nous sommes appuyés sur des interactions directes et des enquêtes pour recueillir des retours et comprendre les besoins et préoccupations des citoyens en termes de visualisation de données de bordure de rue.

Le recueil des besoins s’est fait à l’aide d’un atelier ludique pour dynamiser la participation aux échanges. Voici l’affiche qui présentait l’activité aux personnes intéressées par le stand.

L'exercice était axé autour de deux grandes questions :

1. Quelle(s) information(s) aimeriez-vous avoir autour de la bordure de rue au quotidien ?

En bref, le participant était premièrement introduit au terme ‘’Bordure de rue’’ pour ensuite être invité à remplir quelques informations sur un post-it qui allait permettre d’identifier son persona. Par la suite, le participant se devait d’apposer son post-it sur une des 4 catégories d’informations qui l’intéressait le plus en rapport à la bordure de rue en prenant soin de justifier son choix. 

2. Quel type de visualisation vous semblerait la plus appropriée pour obtenir ces mêmes informations ?

Finalement, l’animateur questionnait le participant pour comprendre sous quelle forme le participant voudrait avoir accès à cette information et dans quel but. Bien entendu, si cette question m’inspirait aucune réponse, l’animateur pouvait présenter les cas d’usages théoriques fictifs pour alimenter la réflexion et la discussion avec le participant, et voici quelques exemples de cas d’usages présentés :

Observations et statistiques clés

  • 50% des participants souhaitent recevoir nos newsletters.
  • Intérêt exprimé pour nos initiatives :
    • 60% pour l'usage et la gouvernance.
    • 25% pour la planification.
    • 15% pour la localisation.
    • 0% pour la tarification basée sur le type de véhicule.
  • 80% des participants n'avaient pas de voiture.

Il apparaît essentiel d'envisager des scénarios de tarification dynamique plus adaptés, qui prendraient en compte non seulement le type de véhicule, mais également le type d'usage et l'identité de l'utilisateur (par exemple, distinction entre résident et touriste, jeune et senior). En mettant en avant ces éléments, la tarification pourrait ainsi renforcer la cohérence de notre tissu social, offrant une réponse plus inclusive aux besoins et préoccupations des citoyens.

Évolution de l'atelier ludique

La Foire des Possibles a été l'occasion de présenter dex version de notre atelier ludique. Lors de la première version à Ahuntsic, les visualisations hypothétiques des scénarios, en lien avec la bordure de rue, étaient cachées afin de faciliter les échanges. Cependant, cette approche a présenté des difficultés pratiques, comme la gestion des feuilles face au vent, et a rencontré des limites face à la diversité des intérêts citoyens. Forts de cette expérience, nous avons choisi, pour cette seconde itération, de dévoiler toutes les visualisations fictives. Cette modification a engendré un regain d'intérêt de la part des participants, notamment de profils d'ingénieurs, sociologues et scientifiques, facilitant ainsi l'engagement dans la conversation.

Hypothèses pour la suite

La publication des différentes visualisations fictives développées pourrait permettre un engagement organique accru des profils analytiques pour rendre généralisable les remarques faites lors de l’activité qui avec un bassin de répondants limités.

La Foire des Possibles a été une expérience enrichissante qui a confirmé l'importance d'interagir directement avec les citoyens pour comprendre leurs besoins et ajuster nos initiatives en conséquence. Il est essentiel de continuer à travailler étroitement avec la communauté de manière agile pour construire un pôle de données en mobilité durable répondant aux besoins réels des utilisateurs.

Le potentiel d'une intégration d'intelligence artificielle

D'un outil pour les arrondissements à une aide pour les citoyen.ne.s au quotidien ? Les deux en même temps ?

Les récents développements de ChatGPT et autres outils d'intelligence artificielle ont posé certaines questions au sein de la Fabrique des Mobilités Québec concernant Mobiclic.

En effet, nous avons fait le test suivant : prendre en photo un ensemble de panneaux d'instructions de stationnement en apparence illisible et le rentrer dans ChatGPT. L'IA est capable de fournir une aide simplifiée indiquant si on peut stationner ou non à l'endroit concerné au moment de la requête.

De là a émergé une question : est-ce qu'intégrer cette option à Mobiclic permettrait de diffuser le commun auprès d'un large public ? Et ainsi assurer le but premier : une mise à jour régulière des données de stationnement par contribution citoyenne.

Pour l'instant, la question n'as pas été priorisée en raison d'une dépriorisation par les milieux preneurs et utilisateurs finaux de ces données ouvertes.

Vous êtes ou connaissez une municipalité qui serait intéressée de tester la fiabilité de ses données de stationnement ? qui aimerait expérimenter sur le sujet ? Contactez nous à communications@fabmobqc.ca !

Pour en savoir plus

diversity_3Organisation(s) reliée(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 17 notes
Fabrique des Mobilités Québec
file_copy 17 notes
person
Intégré par Fabrique Des Mobilités Québec, le 20 novembre 2023 14:35
category
Cycle de vie des communs, Résultats d'expérimentation, Fiche d'expérimentation, Pôle et valorisation des données en mobilité

Auteur·trice(s) de note

forumContacter l’auteur·trice forumDiscuter de la note

Publication

20 novembre 2023

Modification

14 mars 2024 13:19

Historique des modifications

Visibilité

lock_open public