Récolte lors de l’activité «Les données ouvertes: pour qui, avec qui, aujourd’hui dans un contexte de crises multiples?»

Cette note collige les savoirs qui ont été récoltés lors de l'activité Les données ouvertes: pour qui, avec qui, aujourd’hui dans un contexte de crises multiples?, qui s'est déroulée lors de la Journée des savoirs ouverts 2023.

Crédit photo: Maryse Boyce

Mise en contexte

Cette table-ronde entre Véronique Dufort, Steven Roth, Cristiano Therrien et animée par Jean-Noé Landry avait pour objectif de croiser les perspectives d'acteurs et actrices clés dans ce domaine pour faire un état des lieux, dégager des pistes de réflexion pour l'avenir et réfléchir aux usages et aux applications des données ouvertes en contexte de crises multiples (notamment la crise socioécologique). Cet espace d’échange auprès d’un public œuvrant dans différents champs d’activité représentait aussi une occasion d'échange entre expert·es invité·es et personnes du terrain pour discuter des avancées, des bons coups et des lacunes du mouvement des données ouvertes. 

Idées clefs 

  • Prendre en compte comment le mouvement des données ouvertes décrit les différentes vagues de sa propre évolution;
  • Nommer la fonction critique des intermédiaires et garants des données;
  • Tirer des apprentissages de la souveraineté des données autochtones pour contrer la surveillance capitaliste dans des contextes de smart cities;
  • Reconnaître l'intersectionalité entre les droits numériques pour répondre aux besoins et protéger des populations de plus en plus vulnérables, notamment à cause des changements climatiques;
  • Démarche de données ouvertes de la Ville de Montréal;
  • Possibilité de réutilisation des données municipales.

Introduction

Les données ouvertes ne sont ni un nouveau concept ni une pratique nouvelle. À titre d'exemple, les équipes de chercheurs dans le Grand Nord partagent depuis longtemps leurs données.

Les données ouvertes s'inscrivent dans un contexte de crises multiples.

Depuis le début des années 2000, quatre grandes vagues sont venus définir les données ouvertes: 

  1. Lois sur l'accès à l'information,
  2. accès à plus de données et création des premiers portails de données ouvertes : besoin de données ouvertes, à jour, interopérables, facilement visibles, etc.
  3. réflexion critique sur les données : quelles données, pour qui, biais dans les données, notion de pouvoir associé aux données, etc.
  4. dynamique de partenariat: mutualisation et fiducie de données

Mutualisation et Gouvernance des données

Le contexte actuel de crises (pandémie, changements climatiques, crise du logement, etc.) a accru le besoin d'avoir accès à des données pour prendre des décisions éclairées sur des enjeux complexes. Pour gérer le risque associé aux données, il est important de se doter d'un cadre de gouvernance de partage des données.

Rôle de l'état dans la gouvernance des données

Le rôle de l'état évolue au fil du temps en matière de données. Nous sommes passés d'une ère où l'état jouait un rôle de gendarme, puis à celle où il partage des idées et des indices, avec la collaboration de différents acteurs impliqués dans la réalisation de projets, et enfin à un état-plateforme.

  • Le portail Données Québec, né de la collaboration entre des villes et le gouvernement du Québec, offre une porte d’entrée aux jeux de données ouvertes du Québec.
  • Le ministère de la Cybersécurité et du Numérique a été créé le 1er janvier 2022. Steven Roth y fait un travail de veille et d'analyse des bonnes pratiques en matière de données ouvertes.

Dans le cadre de Montréal en commun, coordonné par Nord Ouvert, la Ville travaille avec des partenaires pour tester 13 projets innovants regroupés en 3 volets: mobilité, alimentation, données et réglementation municipale. Il s'agit ici de mieux agir grâce aux données via la production d'indicateurs tels l'indice d’équité des milieux de vie, l'indice de vulnérabilité aux changements climatiques, ou l'indice sur la vitalité culturelle.

Fournir des données utiles à la Ville nécessite de développer de solides partenariats avec différents acteurs, une tâche qui s'avère complexe en raison des différents niveaux, pouvoirs et organisations impliqués. Les fiducies de données, qui permettent de construire un nouvel écosystème où tous peuvent partager leurs données dans un contexte ouvert mais encadré, offre une réponse juridique à cet enjeu. Serait-ce la 5e vague ? 

Par ailleurs, dans un monde idéal, tout ce qui relève des affaires publiques devrait être des données ouvertes et transparentes et tout ce qui relève des affaires privées devrait demeurer secret, selon une matrice de risques construite selon les axes Public/Privé et Transparence/Secret. Cependant, définir la frontière entre ce qui relève du privé et du public demeure un enjeu.

Enfin, le croisement des jeux de données peut créer un autre risque, à savoir celui de l'identification des sources.

Modèles de gouvernance des données

L'archétype des entreprises du secteur privé qui ne partagent pas leurs données relève davantage des acteurs en présence que d'une question de législation. Il s'agit d'un enjeu politique et de reconnaissance.

Il faut créer des incitatifs pour que ces acteurs y trouvent leur compte, notamment en créant de la connaissance qui leur sera utile, afin qu'ils partagent davantage leurs données. Il faut également créer de la confiance autour de l'hébergement de ces données. Enfin, il ne faut pas hésiter à les interpeller et à leur demander des données.

Période de questions

Qui encadre les données et pourquoi les requêtes faites à Statistiques Canada sont-elles payantes? 

La Ville de Montréal commande des données à Statisitques Canada qui relève du fédéral (payant). Il y a un projet de centralisation de toutes les commandes faites à Statistiques Canada, mais il reste à voir comment les rendre disponibles et comment relever le défi de rendre les métadonnées plus digestes.

Qu’est-ce que Nord Ouvert?

Nord Ouvert est un OBNL qui travaille à la transformation et gouvernance de données. Le Nord fait ici référence à tout ce qui est au nord des États-Unis.

Existe-t-il des balises pour s’assurer que les finalités des données respectent les intentions de départ?

Il existe une Charte des données numériques qui doit être respecté, mais la Ville n'a pas de leviers légaux pour éviter les usages malveillants, sauf s'il s'agit d'une utilisation criminelle. Ceci dit, on ne voit pas comment, par exemple, l’Indice de la qualité de l’air pourrait faire l'objet d'un usage malveillant. De plus, les données ouvertes sont éloignées des besoins privées. Une donnée comme celle du code postal n’est pas une donnée ouverte.

Les cas d'erreurs sont réels, alors que les cas de fraude semblent inexistants.

On remarque une faible utilisation des données de Montréal en commun. Quels sont les obstacles à l'utilisation ?

Il existe de nombreux jeux de données qui ne sont pas encore disponibles, car les acteurs impliqués n'ont pas encore donné leur accord. Les discssions sont en cours mais c'est un travail de longue haleine. À la Ville de Montréal, on fait aussi face à ces enjeux:

  • Gouvernance : à qui appartiennent les données? 
  • Financement
  • Données dépareillées
  • Enjeu d'infrastructure ou de plateforme technologique

note Note(s) liée(s)

diversity_3Organisation(s) reliée(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 17 notes
Captation des savoirs lors de la Journée des savoirs ouverts 2023
file_copy 17 notes
person
Intégré par Rémi Proteau, le 9 novembre 2023 11:57

Auteur·trice(s) de note

forumContacter les auteur·trice(s)

Communauté liée

Équipe de Projet collectif

Profil En commun

Communauté Passerelles

Carnets Praxis

forumDiscuter de la note

Publication

9 novembre 2023

Modification

26 janvier 2024 07:40

Historique des modifications

Visibilité

lock_open public

Pour citer cette note

Marie-Emma Castanheira, Vincent Chapdelaine, Janie Dolan Cake, Frédérique Dubé, Maryse Gervais, Jacinthe Jacques, Marie-Soleil L'Allier, Véronique Larose, Marie-Hélène Laurence, Samantha Lopez Uri, Joël Nadeau, Rémi Proteau, Alice Rivard, Anne-Sophie Thomas. (2023). Récolte lors de l’activité «Les données ouvertes: pour qui, avec qui, aujourd’hui dans un contexte de crises multiples?». Praxis (consulté le 19 juillet 2024), https://praxis.encommun.io/n/4SXpC88CnDmDazsE0w_wgRbheIc/.

shareCopier