Développer un filet de sécurité pour la santé psychologique

Le 10 juillet 2024, 8 organisations de la communauté de pratique SMET de Chaudière-Appalaches se rencontraient, en compagnie de Dominic Lemay, agent de promotion en santé mentale et prévention du suicide du CISSS de Chaudière-Appalaches, et Martin Corbeil, chef du département de la santé et sécurité chez Prévost Car. L'objectif de cette rencontre était d'en apprendre plus sur le programme Sentinelle, proposant une démarche accompagnée pour développer un filet de sécurité autour de la santé psychologique dans son milieu de travail. 

Nous avons tout d'abord fait ressortir quelques enjeux en lien avec la santé psychologique. Nous constatons que, depuis la pandémie, les besoins en santé mentale sont de plus en plus grands et que notre relation face au travail a beaucoup évoluée. Certains milieux sont également empreint d'un sentiment de constante surcharge mentale, qui déteint sur l'ensemble de l'équipe et qu'il est difficile d'y insuffler un peu de légerté. Une ambiance négative, surtout dans des bureaux collabortifs, affecte tout le monde. Il faut souvent se le rapeller (quand c'est le cas), qu'on ne sauve pas des vies!

Dominic Lemay nous a ensuite présenté le programme Sentinelle, et sensibilisé à l'importance d'avoir au sein de nos organisations des personnes qui sont outillées pour être en mesure de référer les gens en détresse psychologique vers les bonnes ressources. Il souligne, à juste titre, que les personnes suicidaires passent malheureusement souvent sous notre radar. De surcroît, la région de Chaudière-Appalaches fait partie des régions du québec les plus touchées par le suicide.

Les milieux de travail peuvent devenir des alliés pour lutter contre le suicide. En outillant des personnes, en les rendant apte à accueillir et référer une personne dans le besoin, elles deviennent des anges gardiens, non seulement envers leurs collègues mais aussi envers leur entourage, et leurs proches. Cela peut devenir une belle façon d'être davantage valorisé dans son milieu de travail, de s'y sentir utile.

D'un autre côté, il est aussi important de s'assurer que les sentinelles elles-mêmes sont en mesure de recevoir la détresse d'autrui sans se mettre en péril. C'est pourquoi une évaluation des profils est effectuée lors de la sélection. Les sentinelles sont également sensibilisées au fait de l'importance de prendre soin de soi en premier, et de savoir mettre ses limites. 

Si à travers le déploiement d'un programme comme celui-ci on réussit à faire tomber les tabous autour de la détresse psychologique et du suicide, de plus en plus de gens auront le courage d'en parler avant qu'il soit trop tard. 

pptx Présentation de Dominic

Martin a pu nous partager le processus pour la mise en place du réseau sentinelle chez Prévost Car, ainsi que quelques facteurs qui ont pu faire de leur démarche un succès.

  1. La communication:  Dès le départ, il est important de sensibiliser l'ensemble du milieu envers le sujet pour que les gens y adhèrent et comprennent la démarche. Aussi, il ne faut pas juste en parler une fois mais ramener régulièrement l'information sur le programme en place.
  2. Les relations: un des facteur favorable est d'avoir, au départ, de bonnes relations entres collègues. Avoir une communauté interne très proche facilite les discussions courageuses. 
  3. Inclure le projet sentinelle dans la démarche santé/bien-être. Le fait d'inclure le projet dans une démarche plus large aide à avoir plus d'appui et de solidité dans l'implantation. Aussi, puisque tous les milieux ont à mettre en place une démarche de prévention des risques psychosociaux, le programme sentinelle peut venir s'imbriquer dans cette démarche.
  4. Offrir une porte de sortie: pour protéger nos sentinelles, il reste important de leur permettre de "donner le flambeau" quand elles en ressentiront le besoin, et ce sans sentir qu'elles abandonnent le groupe.

 Autres pistes de réflexion, intéressante à ramener en discussion avec votre équipe:

  •  Est-ce que le suicide est un sujet de discussion que vous pourriez avoir avec vos collègues?
  • Sentez-vous que les mailles de votre filet sont tissées serrées?      
  • Quelles pourraient être vos prochaines étapes pour solidifier votre filet de sécurité?         
  • Vers qui vous retourneriez-vous si vous étiez en détresse psy? Avec qui vous donneriez vous le droit d'être vulnérable?        
  • Quelle seraient vos attentes envers votre employeur? Vos collègues?
  • Est-ce que vous avez un processus défini pour ce genre de situation?
  • Comment le plan d'intervention est-il communiqué, discuté?

Sur ce, c'était un plaisir d'accueillir Dominic et Martin, un duo qui se démarque par leur bienveillance (plutôt que par leur humour).

Ressources

pdf '' Capacité d'agir des sentinelles en prévention du suicide au Québec'' rédigé par l'INSPQ en 2018

pdf • Le dépliant en version électronique de la formation Agir en sentinelle pour la prévention du suicide pdf '' one pager'' qui fait la promotion de la formation avec des témoignages d'entreprise

  • Accompagnement et formation Sentinelle en C-A : 

Responsables de la prévention du suicide - CISSS de Chaudière-Appalaches (cisssca.com)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 29 notes
SMET-CN - Ressources
file_copy 29 notes
person
Intégré par Valérie Savoie, le 10 juillet 2024 15:46

Auteur·trice(s) de note

forumContacter l’auteur·trice

Communauté liée

Santé/Mieux-être au travail à Chaudière-Appalaches

Profil En commun

Communauté Passerelles

Carnets Praxis

forumDiscuter de la note

Publication

10 juillet 2024

Modification

11 juillet 2024 15:02

Historique des modifications

Visibilité

lock_open public

Pour citer cette note

Valérie Savoie. (2024). Développer un filet de sécurité pour la santé psychologique. Praxis (consulté le 22 juillet 2024), https://praxis.encommun.io/n/NFIaavXJiuUIpoqARTegXMLeu9o/.

shareCopier