''Intertoute'': posture éthique de notre pensée critique

Avec les collègues à Communagir, nous aimons inventer de nouveaux mots entre nous pour nommer rapidement une idée commune et la croiser avec d’autres afin d’en faire naître de nouvelles. Un de ces mots c’est ‘’l’intertoute’’. Nous l'avons généré ensemble dans un moment de travail collectif autour de notre schéma de contribution au changement. Depuis, nous l'utilisons constamment pour parler de ce que nous faisons et de ce que nous visons comme acteurs collectifs du changement. Depuis, ''l'intertoute’’ fait également partie de la posture éthique à l’OVSS.

Personnellement, j’aime utiliser ce mot pour décrire la consistance de l’écosystème dans lequel nous œuvrons ensemble à créer plus de justice sociale et écologique. Si ce mot avait une équation mathématique, voici à quoi elle pourrait ressembler: 

intersectoriel + inter-territorial + intercommunalités + intersectionnel = intertoute

Et si je dessinais sur une carte tout ce que ce mot désigne dans mon imaginaire, on verrait apparaître un écosystème complexe et en mouvance où se croisent et entrent en collaboration ou en tension tous les secteurs d’activités, toutes les échelles et tous les découpages de notre territoire, toutes les communautés et tous les types de positionnalité sur la roue des privilèges (ou des discriminations) qui se rencontrent sur le terrain de l’action collective. Au lieu de dessiner des frontières pour définir cet écosystème, je dessinerais plutôt les liens (ou l’absence de liens) et les croisements des savoirs et des personnes qui travaillent ensemble ou qui ont de l’impact les uns sur les autres. Puis, en observant cette carte, je nous inviterais à porter attention à créer et nourrir plus de liens et plus de liens diversifiés afin que les savoirs et les personnes circulent ensemble de manière plus constructive et libre. Un intertoute de plus en plus vaste pour sortir de nos silos, de nos clivages et de nos chambres d'écho, tant dans nos travaux de recherche et d’analyse, que dans nos espaces de concertation.

Mes collègues et moi sommes convaincu‧e‧s que c’est au croisement des savoirs et des personnes que nous augmentons nos capacités d’analyser et de comprendre ensemble, de manière rigoureuse et juste, ce qui se passe dans notre société. C’est aussi dans la rencontre de l’intertoute que nous pensons qu’il devient possible d’augmenter nos pouvoirs et nos capacités d’agir collectivement sur plus grand que soi, dans l’espoir de grandes transformations sociales et écologiques. Et c’est aussi au nom de cet ‘intertoute’ que nous avons l’élan, à l'OVSS, de comprendre, de documenter et de partager avec vous les apprentissages des théories de la complexité ou de l’intersectionnalité ainsi que des perspectives décoloniales, entre autres.

bookmark Terme(s) relié(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 10 notes
Contenus d'Opération Veille et Soutien Stratégiques (OVSS)
file_copy 10 notes
person
Intégré par Léna Garreau, le 4 juin 2024 15:05

Auteur·trice(s) de note

forumContacter l’auteur·trice forumDiscuter de la note

Publication

4 juin 2024

Modification

14 juin 2024 11:21

Historique des modifications

Visibilité

lock_open public

Pour citer cette note

Maria Anastasaki. (2024). ''Intertoute'': posture éthique de notre pensée critique. Praxis (consulté le 24 juin 2024), https://praxis.encommun.io/n/VzGP0jOPyQS9NllXr9nKU74eTI8/.

shareCopier