Un itinéraire pour tous est un organisme qui vise à soutenir la population.

Mobilisation citoyenne, mobilisation des organismes de la région et des instances publiques et politiques

Au reflet d’un organisme communautaire autonome créé par la communauté, Un itinéraire pour tous (UIPT) a pris forme en 2002, avec l’appui de la Conférence administrative régionale – développement social, de la Ville de Montréal et de l’arrondissement de Montréal-Nord, de la Direction de la santé publique et d’organismes communautaires du milieu. Le secteur nord-est de Montréal-Nord est alors reconnu pour la grande pauvreté sociale et économique de sa population. De plus, l’absence de locaux disponibles fait en sorte que peu d’organismes communautaires ou institutionnels ont pu s’installer dans ce quartier enclavé où les interventions sociales sont parfois plus laborieuses qu’ailleurs.

Le climat d’urgence sociale dans l’arrondissement, notamment sur ce territoire, et le sous-financement chronique des ressources institutionnelles et communautaires sont à l’époque soulignés par les différents partenaires. Ils se mobilisent donc autour d’un projet qu’ils nomment « Quelque chose dans l’Est » et qui comprend les projets d’« Un itinéraire pour tous » : projet de prise en main d’une communauté à Montréal-Nord » et de « la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord (MCC) ». Ceux-ci s’insèrent dans la Démarche-action de Montréal-Nord et le Programme de Revitalisation urbaine intégrée.

En 2003, une très vaste consultation auprès des citoyens fut réalisée par l’entremise de Mise au jeu. En effet, 700 personnes ont été consultées et mobilisées afin d’apporter des orientations en lien avec de l’utilisation du futur centre culturel et communautaire ainsi qu’une première vision du rôle de UIPT et de sa structure. Le succès de cette consultation se reflète par le nombre (700 participants) mais aussi par la quantité et la qualité des informations recueillies et mises en valeur dans le rapport final produit avec la collaboration de Mise au jeu. La quantité de personnes qui se sont mobilisées évoque dès le départ une force latente en matière de mobilisation de la communauté. Cette force mobilisatrice permet de croire qu’un lieu de rassemblement de la communauté et qu’une nouvelle ressource telle que UIPT est une source d’espoir pour la population, l’espoir de contribuer à l’amélioration de sa réalité sociale et individuelle ainsi que l’amélioration de son milieu de vie. D’ailleurs, ce même rapport fait état de la volonté des participants d’être impliqués au sein même de la structure organisationnelle de UIPT. Celle-ci propose l’inclusion et la représentation de la population dans toutes ses différences, dont les personnes marginalisées ou à risques d’exclusions, au sein des comités décisionnels. Cette structure apparaît comme étant plus qu’une gestion participative, elle évoque le désir d’une gestion démocratique de l’organisme. Ces souhaits particulièrement marquants ont été entendus par UIPT qui dès le lancement de ses activités a mis sur pied son comité de mobilisation et les rencontres avec les citoyens (2006) .

Lire la suite

note Note(s) liée(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 39 notes
TeC - Visites de quartier
file_copy 39 notes
person
Intégré par Marie-Soleil L'Allier, le 17 novembre 2023 09:56
category
Montréal-Nord

Localisation

12004 Boulevard Rolland, Montréal,

Auteur·trice(s) de note

Compte(s) anonymisé(s)

Les organisations sont générées par la communauté. Vous pouvez réclamer des droits d’édition.

Publication

17 novembre 2023

Modification

17 novembre 2023 09:57

Historique des modifications

Licence

Attention : une partie ou l’ensemble de ce contenu pourrait ne pas être la propriété de la, du ou des auteur·trices de la note. Au besoin, informez-vous sur les conditions de réutilisation.

Visibilité

lock_open public