Baisses d’impôt: la population québécoise sera perdante

Texte collectif
Le texte est signé par 53 économistes et analystes des finances publiques*

Nous, 53 économistes et analystes des finances publiques, jugeons inappropriée, inéquitable et contreproductive la proposition du gouvernement québécois de réduire l’impôt des particuliers de quelques deux milliards de dollars. Afin d’affronter les diverses crises qui secouent actuellement les services publics et accélérer notre transition écologique, l’État doit plutôt conserver les ressources financières dont il dispose. Ces objectifs, garants du bien-être individuel et collectif, doivent prévaloir sur la réduction des contributions fiscales.

Le ministre des Finances Eric Girard a maintes fois réitéré son intention de réduire d’un point de pourcentage le taux d’imposition des deux premiers paliers de la table d’impôt (15 % et 20 %), les amenant respectivement à 14 % et 19 %. Pour les contribuables, la baisse d’impôt moyenne sera de 300 $. Pour les contribuables gagnant 100 000 $ et plus, elle pourra atteindre 810 $.

Dans un contexte où le coût de la vie est en hausse, une telle baisse d’impôt peut paraître alléchante. Pourtant, l’envers de la médaille d’une telle mesure est de priver le trésor public de deux milliards de dollars par année, une somme que le gouvernement pourrait utiliser pour investir davantage dans les services à la population, notamment en santé et en éducation. Les besoins sont criants : régler les crises permanentes vécues dans les urgences et dans les organismes communautaires; améliorer l’accès aux soins en santé mentale, répondre aux besoins des élèves en difficulté, créer des places en services de garde, assurer des soins de qualité aux personnes aînées; procéder aux investissements incontournables qui se font attendre pour accélérer la transition écologique. Voilà les priorités collectives que nous devrions nous donner.

Pour justifier sa proposition, le gouvernement affirme que la contribution fiscale de la population québécoise dépasse celle observée en Ontario. Cette comparaison nous apparait bien incomplète. En effet, en dressant ce parallèle, on omet de mettre dans la balance d’autres composantes essentielles de la fiscalité. D’une part, et c’est un fait bien documenté, le Québec est beaucoup plus généreux que l’Ontario en ce qui a trait au soutien aux familles. D’autre part, les tarifs sont généralement plus élevés en Ontario : hydroélectricité (750 $ de plus par an), garderies (500$ de plus), frais de scolarité (4500$ de plus), assurance automobile (800$ de plus), etc. Une majorité de la population perdra au change si, à moyen terme, la baisse d’impôt doit être compensée par une augmentation des tarifs ou par un recours accru aux assurances privées.

Enfin, dans le contexte actuel d’incertitude économique provoqué par la réaction très musclée de la Banque du Canada pour freiner l’inflation, il nous semble imprudent de renoncer à des marges budgétaires si importantes.

En somme, face aux défis auxquels le Québec est confronté aujourd’hui, face à l’urgence de construire une société plus écologique et de consolider les services publics, il nous apparaît inapproprié de réduire les capacités d’intervention et de redistribution du gouvernement.

Liste des signataires

  1. Yves-Marie Abraham, professeur, HEC Montréal;
  2. François Aubry, économiste;     
  3. Pierre Beaulne, économiste;     
  4. François Bélanger, économiste, CSN;
  5. Vanessa Bevilacqua, conseillère à la recherche;
  6. Érik Bouchard-Boulianne, économiste, CSQ;
  7. Pierre-Alexandre Caron, économiste, SFPQ;
  8. Lise Côté, économiste, FTQ;
  9. Jean Dalcé, économiste, CSN;
  10. Alain Deneault, professeur et essayiste;              
  11. Anyck Dauphin, professeure, UQO;
  12. François Desrochers, économiste, APTS;
  13. Jérôme Dupras, professeur, UQO;
  14. Francis Fortier, conseiller à la recherche, CSD;
  15. Jean-François Gauthier, professeur, HEC Montréal;
  16. Antoine Genest-Grégoire, économiste; 
  17. Renaud Gignac, économiste;
  18. Louis Gill, professeur retraité, UQAM;   
  19. Fréderic Hanin, professeur, Université Laval;
  20. Pierre-Antoine Harvey, économiste, CSQ;           
  21. Philippe Hurteau, économiste, APTS;     
  22. Olivier Jacques, professeur, Université de Montréal;
  23. Mario Jodoin, économiste;         
  24. Vivian Labrie, chercheure;          
  25. Julien Laflamme, économiste, CSN;
  26. Marie Langevin, professeure, UQAM;
  27. Raphaël Langevin, économiste;
  28. Robert Laplante, chercheur en économie, IREC;
  29. Marc Lavoie, professeur émérite, Université d'Ottawa;
  30. Louise Lavoie, chargée de cours en sciences économiques, UQAM;
  31. Joëlle Leclaire, professeure, Université SUNY Buffalo State;
  32. Marie-Hélène Legault, chargée de cours en sciences économiques, UQAM;
  33. Samuel-Elie Lesage, conseiller à la recherche, CSD;
  34. Julien Mc Donald-Guimond, économiste;
  35. Sylvie Morel, professeure associée, Université Laval;
  36. Keith Newman, économiste;     
  37. Minh Nguyen, économiste;        
  38. Normand Pépin, sociologue;     
  39. Mathieu Perron-Dufour, professeur, UQO;
  40. Éric Pineault, professeur, UQAM;
  41. André Jr. Robichaud, enseignant, Cégep de Victoriaville;
  42. Louis-Philippe Rochon, professeur, Université Laurentienne;
  43. Ruth Rose-Lizée, professeure associée, UQAM;
  44. Jean-Philippe Roy; conseiller en innovation, Conseil de l’innovation du Québec;
  45. Gabriel Salathé-Beaulieu, économiste;
  46. Mario Seccareccia, professeur émérite, Université d’Ottawa;
  47. Lee Soderstrom, professeur associée, Université McGill;
  48. Martin St-Denis, économiste, Coop Interface;
  49. Pierre-Guy Sylvestre, économiste, SCFP;
  50. Diane-Gabrielle Tremblay, professeure, université TELUQ;
  51. Simon Tremblay-Pepin, professeur, Université Saint-Paul;
  52. Vincent Van Schendel, économiste;       
  53. Nicolas Zorn, président, LAB impact;

diversity_3Organisation(s) reliée(s)

Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) 16 juin 2023
Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des...
16 juin 2023
Cégep de Victoriaville 16 juin 2023
Cégep de Victoriaville
16 juin 2023
Centrale des syndicats démocratiques (CSD) 16 juin 2023
Centrale des syndicats démocratiques (CSD)
16 juin 2023
Centrale des syndicats du Québec (CSQ) 16 juin 2023
Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
16 juin 2023
Confédération des syndicats nationaux (CSN) 5 juin 2023
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
5 juin 2023
Conseil de l'innovation du Québec 8 avril 2023
Conseil de l'innovation du Québec
8 avril 2023
Coop Interface 7 avril 2023
Coop Interface
7 avril 2023
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) 2 juin 2023
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
2 juin 2023
Gouvernement du Québec 25 janvier 2023
Gouvernement du Québec
25 janvier 2023
Gouvernement du Québec - Ministère des Finances 16 juin 2023
Gouvernement du Québec - Ministère des Finances
16 juin 2023
HEC Montréal 8 juin 2023
HEC Montréal
8 juin 2023
Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) 16 juin 2023
Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC)
16 juin 2023
Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) 16 juin 2023
Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)
16 juin 2023
Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) 16 juin 2023
Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ)
16 juin 2023
Université de Montréal (UdeM) 5 avril 2023
Université de Montréal (UdeM)
5 avril 2023
Université d'Ottawa / University of Ottawa 12 juin 2023
Université d'Ottawa / University of Ottawa
12 juin 2023
Université du Québec à Montréal (UQAM) 5 avril 2023
Université du Québec à Montréal (UQAM)
5 avril 2023
Université du Québec en Outaouais (UQO) 26 mars 2023
Université du Québec en Outaouais (UQO)
26 mars 2023
Université Laval 26 mars 2023
Université Laval
26 mars 2023
Université McGill 15 juin 2023
Université McGill
15 juin 2023
Université Saint-Paul University 6 juin 2023
Université Saint-Paul University
6 juin 2023
Université TÉLUQ 7 juin 2023
Université TÉLUQ
7 juin 2023

bookmark Terme(s) relié(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 41 notes
Développement social - Enjeux, leviers et stratégies
file_copy 41 notes
person
Intégré par Marie-Soleil L'Allier, le 3 avril 2023 11:10
category
Politique, Réfléchir, Se financer

Auteur·trice(s) de note

forumContacter l’auteur·trice

Communauté liée

Développement social

Profil En commun

Communauté Passerelles

Carnets Praxis

forumDiscuter de la note

Publication

15 février 2023

Modification

20 juillet 2023 16:25

Historique des modifications

Licence

Attention : une partie ou l’ensemble de ce contenu pourrait ne pas être la propriété de la, du ou des auteur·trices de la note. Au besoin, informez-vous sur les conditions de réutilisation.

Visibilité

lock_open public

Pour citer cette note

Vincent Van Schendel. (2023). Baisses d’impôt: la population québécoise sera perdante. Praxis (consulté le 13 juillet 2024), https://praxis.encommun.io/n/aJC0QQ47nZcmjbzKLBegPjP4SQA/.

shareCopier