Les émojis, révolution langagière?

Les pictogrammes modernes décidés et standardisés par les GAFAM | "Le dialogue humain est particulier puisqu'il demande à la fois l'usage des mots, mais est aussi appuyé par des gestes. (...) Comment exprimer les subtilités de l'humeur à une personne qui ne me voit pas? (...) jamais nous n'avons jamais autant employé les dessins pour révéler sa pensée à d'autres. Est-ce cependant une langue universelle? Quels sont les enjeux liés à la standardisation de cette représentation des émotions par les GAFAM ?

--

Résumé des idées principales de l'entretien

Origine historique des émojis

  • Émoji-nation
    • 92% de la population connectée utilise les émojis
  • Quelle est la différence entre émojis et émoticônes?
    • émoticones: signes constitués avec des signes de ponctuation
    • émojis: banques de pictogrammes qui s'installent dans les communications mobiles
  • D'où proviennent les émojis?
    • Originaires du Japon en 1998 ils ont été inventés par un employé d'un des plus grands opérateurs téléphoniques japonais.
    • Les messages textes étaient limités à 250 car. donc les pictogrammes étaient un moyen d'intégrer des émotions dans les messages textes.
    • Émojis très élégants, des quasi œuvres d'art comparativement aux émojis cartoonesques d'aujourd'hui.
  • La réappropriation des émojis par l'Occident a transformé ces versions initiales.

Les émoticônes apparaissent dans les premiers " chats" (1970)

  • On voit apparaître l'utilisation des émoticônes dans les communications synchrones par écrit.
  • Ici, il n'y a pas de limite de caractères, ça vient du besoin de reproduire les mimiques que l'on fait lorsqu'on parle en présentiel.
  • Les pictogrammes jouent le rôle de ponctuation à la fin d'une phrase.
  • Les émoticônes (fait à partir de la ponctuation) ne peuvent pas s'intégrer dans la syntaxe des phrases, c'est pourquoi on les met à la fin, à droite des messages.

Est-ce que les émojis peuvent être mécompris?

  • Oui, car il en a plus de 3600 émojis
  • Le sens est plus ou moins stable selon leur fréquence d'utilisation (plus c'est fréquemment utilisé, plus c'est stable)
    • Coeur, sourire : très stables
    • Sourire retourné : provoque plus d'incompréhension

Les émojis sont-ils des symboles universels?

  • L'universalité de ce que signifie une image vient des façons d'interagir entre humains, et cela varie selon les cultures:
    • les occidentaux observent plutôt la bouche pour comprendre les émotions
      • leurs émoticônes ne font varier que les bouches
    • les japonais observent plutôt les yeux pour comprendre les émotions
      • leurs émoticônes ne font varier que les yeux
  • L'universalité est donc relative

Est-ce un nouveau langage?

  • Ce n'est pas une langue, car il n'y a pas de verbe, pas de grammaire
    • Mais c'est une forme de langage de l'internet, comme les .gif

Quels sont les enjeux stratégiques des émojis?

  • Il existe une académie internationale qui détermine quels émojis peuvent être intégrés ou non
  • Cette académie a initialement été créée par Appel et Xeros qui ont décidé d'intégrer et d'encoder les émojis naissants au Japon.
  • Sous des couverts de démocratie, c'est un consortium - où l'on retrouve les GAFAM - qui décide au final.
  • La problématique ne vient pas du fait d'utiliser des émojis
  • L'enjeu vient que ce consortium standardise les émojis selon les intérêts de leurs sociétés
    • Le consortium a le contrôle de la représentation de nos émotions, le contrôle des concepts que nous utilisons dans nos discours
    • Nos identités numériques sont déterminées par les façons qu'on a de se représenter - notamment via les émojis
    • Ce consortium est constitué principalement d'hommes blancs de 50-60 ans
  • Soulève des enjeux identitaires
    • liés à l'inclusion
      • Arrivée de représentation des couleurs de peau
      • Arrivée sous peu d'un homme enceint
      • Arrivée d'un émoji hijab
    • liés aussi à des besoins marketing qui permettent de cristalliser des enjeux identitaires
      • Les marques qui ont intérêt à créer de fortes identités culturelles

C'est le reflet de notre société actuelle

  • Il y a des questions identitaires qui se posent partout
  • Les émoticônes en signe de ponctuation représentaient personne et en même temps tout le monde.
  • Est-ce que le fait de spécifier de plus en plus les identités au travers les émojis ne contribue pas à l'isolement de ces identités les unes par rapport aux autres?

Comment résister à ces enjeux?

  • Revenir à l'utilisation des émoticons (sans image)
  • C'est une façon d'amener de la nuance et de l'ironie

Pour regarder le Documentaire: Emoji-nation

https://cursus.edu/fr/23713/les-emojis-revolution-langagiere

bookmark Terme(s) relié(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 218 notes
Numérique et données - Enjeux, leviers et stratégies
file_copy 218 notes
person
Intégré par Équipe En commun, le 10 avril 2023 14:48
category
Réfléchir et analyser

Auteur·trice(s) de note

forumContacter l’auteur·trice

Communauté liée

Numérique et données

Profil En commun

Communauté Passerelles

Carnets Praxis

forumDiscuter de la note

Publication

28 février 2022

Modification

26 juillet 2023 14:52

Historique des modifications

Licence

Attention : une partie ou l’ensemble de ce contenu pourrait ne pas être la propriété de la, du ou des auteur·trices de la note. Au besoin, informez-vous sur les conditions de réutilisation.

Visibilité

lock_open public

Pour citer cette note

Équipe En commun. (2022). Les émojis, révolution langagière?. Praxis (consulté le 22 juillet 2024), https://praxis.encommun.io/n/dhztUs7q5dWNocqCJmcve2IR5GA/.

shareCopier