La ville analogique comme projet

Par Actualités UQAM | "Dans un essai bien tourné, Guillaume Ethier propose de repenser la ville afin de faire contrepoids à nos vies numériques effrénées. (...) Dans cet essai, il réfléchit aux façons de (re)faire de la ville (du quartier, du village) un lieu de sociabilité et de rencontres permettant de ralentir, de se déconnecter et de pallier les manques inhérents à la cité numérique que nous habitons toutes et tous en parallèle."

Un bouleversement profond de nos vies pour lequel on n'a jamais consenti de façon éclairée

  • «Jamais je n’aurais pensé, en me laissant tenter une première fois par un téléphone intelligent, qu’en l’espace de quelques années,
    • j’allais préférer consulter l’appareil au creux de ma paume plutôt que d’intercepter des passant.e.s pour retrouver mon chemin;
    • qu’on pourrait me retracer, à tout moment, depuis l’espace;
    • que les cafés allaient se transformer progressivement en tombeaux à internautes;
    • que la cyberdépendance deviendrait un fléau de société;
    • et qu’en écoutant aux murs des forums sociaux en ligne, les GAFAM allaient constituer la plus grande base de données client de l’histoire.»

Comment proposer des solutions au-delà des gestes individuels?

  • besoin de lieux lents, tangibles, intimes et imparfaits
    • "des lieux de sociabilité qui méritent d’être revalorisés, comme les cafés; des lieux à réinventer, en s’inspirant notamment du placemaking , qui revitalise certaines artères, places publiques, cœurs de quartier et autres ruelles; et des lieux qui sont carrément à inventer. «Il faut des endroits où l’on pourrait se rencontrer tout en étant déconnecté"
  • besoin de lieux où nourrir l'informalité
    • «J’insiste sur l’importance d’autoriser et de valoriser l’informalité. Il faut pouvoir organiser un événement dans un parc ou sur un terrain vacant sans obtenir des dizaines d’autorisations au préalable, car ce sont ces types d’initiatives qui suscitent des rencontres entre les personnes habitant un même quartier»

Pour aller plus loin

https://actualites.uqam.ca/2022/la-ville-analogique-comme-projet/

diversity_3Organisation(s) reliée(s)

bookmark Terme(s) relié(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 203 notes
Développement des communautés - Enjeux, leviers et stratégies
file_copy 203 notes
person
Intégré par Élise Solomon, le 16 mars 2023 16:28
category
Urbanité, Participation et citoyenne, Aménagement du territoire, urbanisme et habitation, Économie, Innovations et initiatives locales ou régionales, Pouvoir municipal, Développement social, communautaire et territorial, Réfléchir

Auteur·trice(s) de note

forumContacter l’auteur·trice

Communauté liée

Développement des communautés

Profil En commun

Communauté Passerelles

Carnets Praxis

forumDiscuter de la note

Publication

17 juin 2022

Modification

11 juillet 2023 19:20

Historique des modifications

Licence

Attention : une partie ou l’ensemble de ce contenu pourrait ne pas être la propriété de la, du ou des auteur·trices de la note. Au besoin, informez-vous sur les conditions de réutilisation.

Visibilité

lock_open public

Pour citer cette note

Équipe En commun. (2022). La ville analogique comme projet. Praxis (consulté le 13 juillet 2024), https://praxis.encommun.io/n/hNJ5D54651X_G63PxvRP-a6PZMs/.

shareCopier