Vivre et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux

Le centre d’action bénévole de Rouyn-Noranda en collaboration avec la table des ainés de Rouyn-Noranda a mené une recherche sur l’importance de favoriser le maintien à domicile des personnes ainées dont voici quelques faits saillants.

Les grands enjeux vécus par les personnes ainées demeurant en milieu rural

Le défi de demeurer à domicile pour les personnes aînées demeurant en ruralité peut être gros, car il manque d’infrastructure et de services. Dans les milieux éloignés, le transport collectif est souvent absent, les épiceries et les pharmacies n’offrent pas la livraison, quand la résidence est trop éloignée des commerces, les hôpitaux et les  CLSC sont souvent situés au cœur des villages et ce ne sont pas tous les villages qui sont desservis, les personnes aînées doivent donc être capables de conduire pour pouvoir demeurer dans leur domicile. Un autre facteur qui augmente la difficulté pour le maintien à domicile est l’ampleur de la tâche reliée aux menus travaux d’entretien comme tondre la pelouse, déneiger, chauffer au bois, réparer les bris mineurs, entretenir le puits artésien et la fosse septique. Les entreprises qui offrent ces différents services ont souvent leur siège social en milieu urbain et périurbain, soit les services ne sont pas offerts dans les milieux éloignés, soit les coûts sont gonflés à cause de l’éloignement.

Les services essentiels pour les personnes aînées en milieu rural

À la suite des entretiens menés avec plusieurs personnes aînées, quelques services incontournables à maintenir ou à développer ont été relevés.

  • L’accès aux services essentiels : soins de santé, soins à domicile, épicerie, transport ;
  • Que les organismes de soutien développent des activités en milieu éloigné.

L’implantation de ces solutions est d’autant plus importante pour les personnes aînées demeurant en région rurale, car elles éprouvent un fort sentiment d’appartenance à leur milieu de vie et que les options sont assez limitées pour elles, surtout si elles ne disposent pas de beaucoup de moyens financiers, car les  RPA élisent domicile en milieu urbain et périurbain et les logements sociaux pour personnes âgées se font rares en milieu rural.

source: wiki commons (maison du rang lustucru)

Pour lire le rapport complet

D'autres notes sur un sujet similaire

note Note(s) liée(s)

diversity_3Organisation(s) reliée(s)

bookmark Terme(s) relié(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 109 notes
Aîné·es - Enjeux, leviers et stratégies
file_copy 109 notes
person
Intégré par Pénélope Roberge, le 3 mai 2023 09:05
category
Réfléchir (rapport, analyse, veille, opinion), Autonomie des aîné·es

Auteur·trice(s) de note

forumContacter les auteur·trice(s)

Communauté liée

Aîné·es

Profil En commun

Communauté Passerelles

Carnets Praxis

forumDiscuter de la note

Publication

3 mai 2023

Modification

26 juin 2023 16:41

Historique des modifications

Visibilité

lock_open public

Pour citer cette note

Pénélope Roberge, Équipe Tiess. (2023). Vivre et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux. Praxis (consulté le 20 juin 2024), https://praxis.encommun.io/n/nd7HowtnYfjjNUxqJOCWBpW2xwI/.

shareCopier