Des communs en ville ? Une étude qui croise urbanisme transitoire et communs.

Par Milon Allain | "Une approche croisée de l'urbanisme transitoire et de la théorie des communs pour questionner l'évolution de la fabrique de la ville et de son action publique."

Résumé

  • La figure hégémonique de l’urbaniste planificateur s’est étiolée
    • "​ au cours du XXème siècle pour apparaître aujourd’hui désuète. La ville tirée à grand coup de règle, de plan géométrique, de contrôle tout azimut du dessin urbain et a fortiori du dessein urbain fait bien moins d’émoi de nos jours."
  • La ville néolibéralisée est de plus en plus critiquée
    • "Cette remise en question de la ville planifiée et standardisée est intimement liée à la gronde montante à l’égard d’une société néolibérale qu’elle a bien souvent servie. La ville productiviste, compétitive, attractive et touristique est un modèle qui fait l’objet d’un rejet croissant."
  • Une ville qui a rejeté les "indésirables"
    • "Et pour cause, elle a laissé sur le bord de son chemin bon nombre de ceux qu’elle jugeait « indésirables » :
      • minorités ethniques,
      • personnes porteuses de handicap,
      • pauvres et précaires,
      • sans-abris,
      • acteurs économiques fragiles …"
  • Une ville qui a détruit les espaces de commoning, de "faire-ensemble"
    • "Par leur volonté de contrôle et leur approche fonctionnaliste, l’urbaniste planificateur et l’élu décideur ont annihilé
      • les espaces de « faire »,
      • ces lieux de créativité,
      • de liberté
      • où naissent l’initiative,
      • la rencontre,
      • l’imprévisible."
  • Une ville fonctionnaliste
    • "Ils ont résumé la ville à ses formes urbaines et ces formes à leur fonction :
      • la rue à la circulation,
      • l’immeuble à l’habitation,
      • le hangar à l’activité,
      • le parc à la promenade ..."
  • Une ville qui en a oublié ses habitant·es qui vivent la ville au quotidien
    • "Installés dans leur confortable tandem, ils ont parfois oublié de prendre en compte la société civile, celle qui vit la ville au quotidien, la conçoit de manière empirique, parfois sans filtre ou sans recul, souvent bien loin des considérations organisationnelles et politiques."

Pour en savoir plus

https://www.les-communs-dabord.org/recherche-des-communs-en-ville-une-approche-croisee-de-lurbanisme-transitoire-et-de-la-theorie-des-communs-pour-questionner-levolution-de-la-fabrique-de-la-ville-et-de-son-action-publique-mil/

bookmark Terme(s) relié(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 143 notes
Tous les savoirs répertoriés par Cultiver les communs
file_copy 143 notes
person
Intégré par Marie-Soleil L'Allier, le 23 mars 2023 09:00
category
Ville et municipalité, Réfléchir (rapport, analyse, veille, opinion)

Auteur·trice(s) de note

forumContacter l’auteur·trice

Communauté liée

Cultiver les communs

Profil En commun

Communauté Passerelles

Carnets Praxis

forumDiscuter de la note

Publication

21 avril 2022

Modification

14 septembre 2023 14:51

Historique des modifications

Licence

Attention : une partie ou l’ensemble de ce contenu pourrait ne pas être la propriété de la, du ou des auteur·trices de la note. Au besoin, informez-vous sur les conditions de réutilisation.

Visibilité

lock_open public

Pour citer cette note

Équipe En commun. (2022). Des communs en ville ? Une étude qui croise urbanisme transitoire et communs. Praxis (consulté le 14 juin 2024), https://praxis.encommun.io/n/w1pgKwTyfZzoYUcolv2HdrVZTC4/.

shareCopier