Film à voir : L’ampleur de toutes choses de Jennifer Abbott

Pancarte durant la manifestation pour le climat à Melbourne, Australie, le 20 sept. 2019 - Crédit : John Englart CC BY-SA 2.0 https://www.flickr.com/photos/81043308@N00/48765007057

 

En résumé

L’ampleur de toutes choses (2020) est un film à la fois poignant et magnifique qui fait le lien entre le deuil qui survient quand on perd un être cher et celui occasionné par la destruction d’un territoire à cause des dérèglements climatiques. Un deuil d’autant plus difficile quand l’espace de vie auquel on s’identifie, nous habite, fait partie de notre culture.

 

La bande-annonce


Sujets et thématiques abordé.es

Jennifer Abbott nous emmène tour à tour au Nunatsiavut, où habite la communauté inuit la plus méridionale au Canada, aux îles Kiribati, menacées par la montée inexorable des océans, en Australie, sur des terres aux prises avec l’extractivisme, de puissants feux de forêt et la disparition de la Grande Barrière de corail. Le sort des communautés autochtones en Amérique du Sud est aussi abordé, par exemple dans la forêt tropicale amazonienne et le territoire des Zápara.

Jennifer Abbott a perdu sa sœur Saille, victime d’un cancer du sein. La réalisatrice canadienne propose ainsi un parallèle entre sa propre histoire et le stress immense ou le deuil que vivent des personnes ou des communautés partout sur la planète, parce que leur territoire est mis en péril par les très graves conséquences du réchauffement climatique.

On peut entre autres entendre les témoignages d’Anote Tong, ancien président de la république des Kiribati, de Greta Thunberg, étudiante suédoise qui a lancé le mouvement planétaire de grève scolaire pour la planète ou encore de membres de l’organisation Extinction Rebellion en Angleterre.

Même si le sujet abordé est grave, Jennifer Abbott a su faire le pont entre le deuil ou la tristesse et paradoxalement l’espoir qui apparaît quand on prend conscience de l’immense valeur du vivant et l’absolue nécessité de préserver un territoire et se battre pour la biosphère dans son ensemble.

Le film d’une durée d’1h26 est disponible gratuitement en visionnement sur le site de l’Office national du film du Canada, en version originale ou en version sous-titrée en français.


Pour voir le film

Cliquez sur le lien suivant pour visionner le film dans son intégralité : 

https://www.onf.ca/film/ampleur-de-toutes-choses/

 

À propos de la réalisatrice

Jennifer Abbott est née à Montréal. Elle a étudié les sciences politiques à l'Université McGill, avec un intérêt pour les pensées radicales, l'écologie profonde et les études féministes. Elle a étudié par la suite à l'Université Emily Carr d'art et de design à Vancouver avant d'apprendre par elle-même le métier de réalisatrice, activité qu'elle occupe depuis 1993. Elle a reçu plusieurs prix prestigieux en tant que réalisatrice, notamment pour l'excellent documentaire The Corporation (2003) ou encore A Cow at My Table (1998).   

bookmark Terme(s) relié(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 86 notes
Tous les savoirs ancrés dans une perspective féministe
file_copy 86 notes
person
Intégré par Marie-Soleil L'Allier, le 20 février 2024 18:16
category
Réfléchir, rechercher, Vidéos et documentaires
file_copy 1 note
Films et documentaires d'intérêt
file_copy 1 note
person
Intégré par Jérémy Bouchez, le 31 août 2023 18:24
file_copy 106 notes
Métamorphose socioécologique - Enjeux, leviers et stratégies
file_copy 106 notes
person
Intégré par Jérémy Bouchez, le 18 août 2023 17:02
category
Bouleversement et urgence climatique, S'inspirer, Ré-apprendre à s'unir, Repenser notre façon d'habiter le monde, Féminisme, éco-féminisme, Réfléchir

Auteur·trice(s) de note

Compte(s) anonymisé(s)

Communauté liée

Nations autochtones

Profil En commun

Communauté Passerelles

Carnets Praxis

forumDiscuter de la note

Publication

18 août 2023

Modification

31 août 2023 18:12

Historique des modifications

Visibilité

lock_open public

Pour citer cette note

Anonyme. (2023). Film à voir : L’ampleur de toutes choses de Jennifer Abbott. Praxis (consulté le 20 juin 2024), https://praxis.encommun.io/n/ARcjkSgvtGFV6TlZnWIBLGyGvgg/.

shareCopier