Recommandations pour les systèmes de chauffage (réduction GES) - Cégep

Cette note a été produite dans le cadre d'un projet étudiant du CUFE de l'Université de Sherbrooke à l'automne 2023.

Ces recommandations ont été documentées dans le cadre d’un premier inventaire de GES pour un Cégep.

Recommandations

Il est recommandé d’effectuer une transition des chaudières au gaz naturel pour des chaudières électriques ou un usage mixte des deux. En élargissant la couverture de sections du bâtiment par les chaudières électriques, l’organisation peut maximiser l’efficacité énergétique tout en réduisant son empreinte carbone. Cependant, il est important de mentionner les limites de ce type de chauffage. Les économies potentielles d’énergie et de CO2 grâce à l’utilisation de la chaudière électrique industrielle pour le chauffage d’une plus grande couverture du bâtiment à la suite de sa réparation permettraient une réduction des GES reliés à cette source d’émission élevée. Cette décarbonation de la demande en chaleur du bâtiment grâce à l’utilisation de la chaudière électrique pourrait contribuer de manière significative aux efforts de réduction des GES de l’organisation. Le chauffage électrique d’un bâtiment en comparaison avec le chauffage au gaz naturel donne des rendements annuels supérieurs en efficacité énergétique. 

Il est aussi recommandé d’utiliser des sources d’électricité à faible teneur en carbone comme la production locale à partir d’énergies renouvelables. Si l’organisation est dans une région avec un haut taux de disponibilité en hydroélectricité, il est possible de pallier cette limite en utilisant de l’énergie renouvelable. Afin de maximiser leur efficacité énergétique, il est important de mentionner une limite de la chaudière électrique. Les chaudières peuvent comprendre des pertes de chaleur, il est donc important d’effectuer des travaux de maintenance programmés régulièrement, afin de permettre à la chaudière électrique de fonctionner à son maximum. Une légère amélioration de l’efficacité d’une chaudière électrique réduira considérablement la consommation d’énergie liée à la production d’électricité. Par exemple, le remplacement du chauffage au gaz naturel par une chaudière à chaleur électrique, avec un COP de 2,5, reliée au réseau électrique québécois plus propre, offre un potentiel d'évitement des émissions substantiel. Initialement, le chauffage au gaz génère 183 g CO2 équivalent par kWh, tandis que la nouvelle chaudière permettrait de produire la même chaleur, tout en ayant une meilleure efficacité énergétique, avec seulement 8,8 g CO2 équivalent par kWh. Cet exemple de transition énergétique se traduit par un évitement significatif de 174,2 g CO2 par kWh, démontrant l'efficacité environnementale de passer à des sources d'énergie plus durables et moins émettrices de gaz à effet de serre. (Pineau et al., 2019). De plus, malgré l’épuisement des réserves de combustibles fossiles et les problèmes environnementaux liés à cette ressource, la demande en gaz naturel devrait augmenter énormément augmentant son prix du même coup. Ainsi, un ajout d'une chaudière électrique contribuera par son utilisation pour le chauffage du bâtiment permettra d’économiser une grande quantité de combustibles fossiles, réduire les émissions de CO2 et réduire les coûts budgétaires en énergie du bâtiment. (Brenn et al., 2010; Barma et al., 2017 et Pineau et al., 2019) 

Références

Barma, M. C., Saidur, R., Rahman, S. M. A., Allouhi, A., Akash, B. A., & Sait, S. M. (2017). A review on boilers energy use, energy savings, and emissions reductions. Renewable and Sustainable Energy Reviews, 79, 970-983. https://ideas.repec.org/a/eee/rensus/v79y2017icp970-983.html  

Brenn, J., Soltic, P., & Bach, C. (2010). Comparison of natural gas driven heat pumps and electrically driven heat pumps with conventional systems for building heating purposes. Energy and Buildings, 42(6), 904-908. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S037877881000006X 

Pineau, P.-O., Gauthier, P., Whitmore, J., Normandin, D., Beaudoin, L. et Beaulieu, J. (2019). Portrait et pistes de réduction des émissions industrielles de gaz à effet de serre au Québec : Volet 1 - Projet de recherche sur le potentiel de l’économie circulaire sur la réduction de gaz à effet de serre des émetteurs industriels québécois, Chaire de gestion du secteur de l’énergie. https://energie.hec.ca/wp-content/uploads/2019/09/GESIndQc2019-Volet1_Web.pdf 

diversity_3Organisation(s) reliée(s)

padding Carnet(s) relié(s)

file_copy 22 notes
Savoirs et outils sur les politiques et plans d'action en environnement
file_copy 22 notes
person
Intégré par Vincent Chapdelaine, le 14 janvier 2024 11:33
file_copy 3 notes
Savoirs et outils sur la transition énergétique
file_copy 3 notes
person
Intégré par Vincent Chapdelaine, le 12 janvier 2024 16:52
file_copy 57 notes
Tous les savoirs tirés des projets d'envergure du CUFE
file_copy 57 notes
person
Intégré par Vincent Chapdelaine, le 18 décembre 2023 17:33
category
Automne 2023
file_copy 14 notes
Suggestions et recommandations de réduction des GES pour les Cégeps
file_copy 14 notes
person
Intégré par Andrew Janelle, le 18 décembre 2023 15:49

Auteur·trice(s) de note

forumContacter les auteur·trice(s)

Communauté liée

Base de connaissances de la Clinique en environnement du CUFE

Communauté Passerelles

Profil En commun

forumDiscuter de la note

Publication

18 décembre 2023

Modification

1 mars 2024 11:34

Historique des modifications

Visibilité

lock_open public